Mané et Salah font plier Chelsea, Liverpool reprend la tête

Sadio ManéC’est fort logiquement que Liverpool est venu à bout de Chelsea dans le choc de cette 34e journée. Si le bloc des Blues a longtemps retardé la bande de Klopp, Mané et Salah ont mis K-O les Londoniens en deux minutes (2-0). Si Manchester City avait repris la tête plus tôt dans la journée, ce sont bien les Reds qui sont leaders de la Premier League.

Le parallèle historique avait de quoi effrayer les Reds. Le 27 avril 2014, Manchester City s’imposait à Crystal Palace, comme en ce 14 avril 2019 (3-1), mettant sous pression Liverpool dans la course au titre. Il y a cinq ans, les Reds jouaient déjà à Anfield contre Chelsea pour rester dans le coup. Le capitaine emblématique Steven Gerrard, après une glissade, avait alors échappé le ballon et laissé partir Demba Ba mettre fin au rêve de sacre liverpuldien… Le milieu de terrain anglais n’a heureusement pas été imité par ses héritiers. Concentrés et organisés, les joueurs de Klopp n’ont quasiment rien laissé aux Blues. Leur intensité dans le pressing et dans les duels leur ont permis de gratter de nombreux ballons hauts sur le terrain et d’assiéger les Londoniens. Face à la défense de Chelsea, les occasions n’ont pas abondé en première période. Ce n’était qu’une question de temps. Au retour des vestiaires, les flèches du trio offensif Roberto Firmino – Mohamed Salah – Sadio Sané ont été lancées par des arcs rouges de plus en plus précis. Et notamment par le Robin des Bois maison, Jordan Henderson, guerrier dans l’âme qui s’est comme rarement projeté vers l’avant. C’est lui qui, après un bon travail de Firmino, a récupéré le ballon et a réalisé un centre piqué au deuxième poteau pour Sadio Mané (1-0, 51e). Deux minutes et vingt-deux secondes plus tard, Salah a reçu un ballon anodin le long de la ligne de touche de son couloir droit. Après avoir repiqué, l’Egyptien a décoché une frappe limpide qui est venu se loger dans la lucarne opposée (2-0, 53e). Sonné, Chelsea ne s’en est jamais relevé. En fusion pendant 90 minutes – et harangué par un Klopp électrique – Anfield a laissé se dissiper la désillusion de 2014. Même si la glissade de Robertson en fin de match a failli faire remonter de mauvais souvenirs aux supporters. Mais l’histoire retiendra que cette fois, ce fut sans conséquence. Liverpool reprend la tête, avec toujours un match de plus mais aussi deux unités supplémentaire que Manchester City.

La triplette Fabinho – Keita – Henderson confirme

Anfield aime les guerriers. Klopp leur en a donné. Reconduite après sa bonne performance mardi contre Porto en Ligue des champions, l’association Fabinho – Keita – Henderson a encore donné entière satisfaction. Pourtant contrariés au début du match par l’activité débordante de N’Golo Kanté et par les longs ballons de David Luiz, les milieux de terrain ont, petit à petit, pris le match en main. Henderson en premier, par son pressing incessant et sa combativité que l’on connaissait déjà, mais aussi par de plus surprenantes projections vers l’avant. L’Anglais a été le moteur de son équipe. Fabinho a lui rabattu un nombre incalculable de ballons et a été salvateur sur plusieurs contres londoniens. Enfin, Naby Keïta a, par sa créativité et sa rapidité d’exécution, pris une grande part aux circuits de passe des Reds sur l’ensemble du match (64% de possession du ballon).

Hazard, le cavalier solitaire

Souvent privé de ballon, Eden Hazard s’est vu contraint de ronger son frein. Dans un rôle de neuf et demi, le Belge a énormément décroché pour toucher la quille mais, malgré une belle relation technique avec Kanté, ses rushs partaient de trop loin d’Allison pour être dangereux. Condamné à l’exploit individuel, l’ancien Lillois a pourtant bien failli le réaliser après l’entrée de Gonzalo Higuain et un repositionnement derrière l’Argentin. D’abord à la 59e sur une merveille de contrôle du bout du pied, quand le Londonien a touché le poteau. Puis, deux minutes après, lorsqu’il est à la retombée d’un centre, qui a fini dans les gants du portier des Reds. Le réveil d’Hazard a témoigné de sa grande forme du moment. Mais cela n’a pas suffi pour venir à bout de la meilleure défense du Championnat.

Les Lions du Sénégal !
Groupe Public · 113 658 membres
 

Rejoindre ce groupe

 

Pour tous les supporters de l’Equipe nationale du Sénégal !