Metz bat Monaco (3-0) avec un doublé de Habib Diallo


Metz bat Monaco (3-0) avec un doublé de Habib Diallo

Le FC Metz a largement battu ce samedi l’AS Monaco 3-0 à l’occasion de la deuxième journée de Ligue 1, avec un doublé du sénégalais Habib Diallo. Son troisième de la saison en deux sorties.

Face à la formation princière et sa pleïade de joueurs internationaux, Vincent Hognon ne changeait pas grand-chose. Au milieu de terrain, Victorien Angban suppléait Kévin N’Doram, indisponible pour cette rencontre puisque prêté par l’adversaire du jour. John Boye effectuait également son retour dans l’axe de la défense.

Le coup d’envoi était à peine donné que les Grenats obtenaient déjà une énorme opportunité. À la suite d’un bijou de service de Farid Boulaya, Habib Diallo parvenait à éliminer Benjamin Lecomte pour pousser le ballon dans les buts, mais Benoît Badiashile, sur sa ligne, jouait les sauveurs (3°).

A relire: Diallo buteur dès la première journée

Ce n’était que partie remise. Dans la surface monégasque, la tentative de Stoppila Sunzu était repoussée par la main de Kamil Glik et après avoir eu recours au VAR, M. Wattellier désignait le point de pénalty. Evidemment, l’inévitable Habib Diallo ne se faisait pas prier pour reprendre ses habitudes et faire trembler les filets (1-0, 10°). En face, l’AS Monaco conservait le ballon sans réussir à inquiéter Alexandre Oukidja.

Les joueurs de Léonardo Jardim devaient s’en remettre aux coups de pied arrêtés mais la défense messine était irréprochable notamment sur une tentative de Wissam Ben Yedder (28°). L’ASM était ensuite réduite à dix après un vilain tacle de Ruben Aguilar sur Opa Nguette (35°). Et peu avant la pause, Thomas Delaine perçait la défense et obligeait Benjamin Lecomte à s’employer (40°).

Malgré la mi-temps, les Messins ne ralentissaient pas le rythme. Bien au contraire puisque Renaud Cohade, à son tour, forçait Benjamin Lecomte à sortir le grand jeu (48°). Quelques instants plus tard, Habib Diallo profitait d’un mauvais renvoi défensif pour catapulter le ballon au fond des filets (2-0, 53°). Devant un stade en fusion, les Messins poursuivaient leur récital et accentuait l’écart grâce à une frappe croisée de l’indispensable Renaud Cohade (3-0, 67°).

La suite se résumait à une multitudes d’opportunités messines : Farid Boulaya (71°), Ibrahima Niane (85°), Mamadou Fofana (86°) ou encore Thierry Ambrose (90°). À chaque fois, Benjamin Lecomte était à la parade et empechait le club à la Croix de Lorraine de corser l’addition. Entre-temps, Thomas Delaine permettait aux siens de conserver la cage inviolée en repoussant un ballon sur la ligne de but (89°).

Ce soir, en enfilant son plus beau costume, le FC Metz a fait chavirer tout le Stade Saint-Symphorien et s’impose donc d’une bien belle manière face à l’ogre monégasque (3-0). Après deux journées, la troupe Vincent Hognon pointe donc en haut du tableau (3e) avec quatre unités au compteur. Des points que les coéquipiers de Habib Diallo espèrent bonifier dès la semaine prochaine, sur la pelouse du SCO d’Angers.