Premier League : City bat Tottenham et reprend la tête du Championnat


Premier League, Manchester City, TottenhamManchester City a souffert, mais reprend la tête de Premier League à Liverpool en battant Tottenham (1-0) grâce à un but du jeune Phil Foden.

C’était le match d’après, trois jours après l’immense déception qui a traversé l’Etihad Stadium, au moment où le VAR a refusé le but de Sterling et envoyé Tottenham en demi-finale de Ligue des champions malgré la victoire des hommes de Pep Guardiola (4-3). Manchester City a de nouveau gagné (1-0) et repris la tête du Championnat anglais à Liverpool. Seule différence (notable) ? Les artistes du mercredi avaient un peu perdu de leur football, et City a gagné un match moins mémorable.

Le but de Phil Foden (5e), après un centre délicieux de Bernardo Silva et une remise de Sergio Aguero, a bien lancé City. Le début de match a d’ailleurs ressemblé au quart de finale retour : Son a failli marquer (3e) juste avant l’ouverture du score. Mais Son était moins inspiré, ou Ederson plus solide, c’est selon. Le gardien brésilien a ensuite dégoûté Erisken, servi par Lucas (14e), et félicité Laporte, auteur d’un énorme retour en bout de course devant Son (16e), qui a de nouveau buté sur le Brésilien (44e).

Et City, dans l’histoire ? Le leader a longtemps dominé stérilement. Puis Aguero et Foden (48e) ont mal exploité une percée de 40 mètres de Walker, et Sterling est tombé sur un grand Gazzaniga, auteur d’une parade réflexe du pied sur sa ligne (71e). La fin de match a été longue, City a inhabituellement subi sans jamais craquer. A trois journées de la fin, et avant d’aller à Old Trafford mercredi, l’équipe de Pep Guardiola entrevoit le titre.

Lloris au repos forcé

Surprise à l’annonce des compositions. Paulo Gazzaniga est annoncé titulaire. Hugo Lloris ne figure même pas sur le banc de touche. Pochettino a-t-il voulu ménager son capitaine ? Plus ou moins. « C’est un petit problème musculaire, mais on espère que ce n’est pas un gros problème et qu’il pourra jouer mardi (contre Brighton), s’est empressé d’expliquer l’entraîneur argentin avant la rencontre. Cela aurait été un énorme risque de le faire jouer aujourd’hui. »