Wenger conseille à Salah d’être moins égoïste


Wenger conseille à Salah d'être moins égoïste

L’entraineur français, Arsène Wenger, estime que Mohamed Salah a un immense potentiel et qu’il peut l’exploiter au mieux s’il devient moins égoïste.

La star de Liverpool, Mohamed Salah, présente des similitudes dans le jeu avec Lionel Messi et peut devenir encore meilleure si elle atténue son obsession des buts. C’est ce qu’estime l’expérimenté français Arsène Wenger.

L’ancien manager d’Arsenal juge en effet que le style de l’attaquant des Reds est comparable à celui de l’Argentin, mais il lui manque encore quelques ingrédients essentiels. En plus d’être plus efficace dans la finition, Wenger a souligné que Salah devait apprendre quand il fallait viser les buts lui-même et quand il fallait transmettre le cuir à un coéquipier.

« Il a 20 buts de retard, si vous voulez être aussi précis que possible », a déclaré Wenger à BeIN Sports. « mais il ressemble à Messi. Il doit encore trouver la régularité de Messi. Je le trouve aussi bon finisseur, mais Messi est un produit complet – il sait aussi offrir la passe finale et Salah est un peu obsédé par le but aujourd’hui. C’est une dimension qu’il prendra certainement en prenant de l’âge, il saura progressivement quand il faut donner le ballon et quand il doit conclure. Je l’aime beaucoup en tous cas, il a un potentiel énorme. »

Lors de la récente victoire 3-0 de Liverpool sur Burnley, Salah a été critiqué pour ne pas avoir passé le cuir à Sadio Mane alors que son coéquipier était dans une bien meilleure position pour faire trembler les filets.

Les deux joueurs ont donc fait la une des journaux outre-Manche, et plutôt que continuer à polémiquer sur le sujet, Wenger a préféré mettre en avant le rôle du troisième larron offensif des Merseysiders, Roberto Firmino. »Vous oubliez que le gars qui se sacrifie un peu, c’est Firmino », a-t-il souligné. « Comme Luis Suarez l’a fait pour Messi et Neymar. Un gars qui travaille pour l’équipe, qui œuvre pour tout le monde et qui fait briller ses coéquipiers. Cette pièce du puzzle est très difficile à trouver – un attaquant généreux. » Salah n’a visiblement pas besoin de chercher trop loin pour trouver un modèle duquel s’inspirer.